Faire le plein dans un monde électrique : pourquoi il est temps de repenser le modèle des stations-services

EV Life | 26/05/2021

Colleen Jansen
Recharger dans un monde électrique

Le changement est inévitable. Les nouvelles technologies ont rendu notre vie plus facile, plus pratique et sans doute meilleure qu’il y a seulement deux décennies. Vous vous souvenez peut-être avoir patienté pendant des heures à côté d’un téléphone fixe, dans l’attente d’un appel important. Peut-être avez-vous encore des souvenirs déplaisants du remplissage de votre déclaration fiscale au format papier. Vous aurez peut-être même ressenti un brin de nostalgie en vous remémorant votre passage chez le disquaire pour acheter le dernier album de votre groupe préféré. Mais une chose que nous utilisons tous les jours n’a pas beaucoup changé depuis son invention il y a près d’un siècle et demi : l’automobile.

Depuis le tout début du transport motorisé, les voitures sont alimentées par un moteur à combustion interne, une invention issue des forges et de la fumée de l’ère industrielle. Bien que les technologies de communication et d’information aient évolué depuis longtemps pour refléter le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui, l’évolution de la voiture « moderne » s’est avérée excessivement lente. Jusqu’à maintenant. Les véhicules électriques feront très bientôt partie de notre vie quotidienne et révolutionneront à jamais le transport. Mais il reste un comportement dont il peut être encore plus difficile de se débarrasser que notre addiction centenaire aux combustibles fossiles : le passage à la station-service.

Recharge sur le lieu de travail

Avec l’essor des véhicules électriques, le modèle de la station-service devrait devenir une relique d’une époque révolue. Toutefois, avec la mise en avant médiatique de la recharge rapide en courant continu, cela ne semble pas être une évidence. De nombreux experts insistent sur le fait qu’en l’absence de chargeurs rapides sur chaque route et bretelle de sortie d’autoroute, nos rues seront parsemées de véhicules électriques à l’arrêt pour cause de batterie à plat. Mais comme n’importe quel conducteur de véhicule électrique peut vous le dire (et je suis heureux de compter parmi eux depuis 2011), ce n’est tout simplement pas le cas. Il est temps de remettre les choses à plat.

La recharge rapide a sa place dans l’écosystème de recharge de véhicules électriques, par exemple lorsque vous partez pour un long voyage, si vous gérez un dépôt de fourgonnettes de livraison électriques ou si vous conduisez sur de longues distances, dans le cas des flottes rapidement électrifiées. Mais cette technique est rarement rentable et presque toujours inutile pour la conduite quotidienne. Une récente analyse menée par Consumer Reports a révélé que le conducteur moyen d’un véhicule électrique doit accéder à une recharge rapide publique seulement six fois par an. Comparez cela avec les 50 pleins d’essence qu’un conducteur de véhicule à moteur à combustion interne doit effectuer chaque année, avec une moyenne de 15 minutes par arrêt.

Alors, comment la plupart des conducteurs de véhicules électriques rechargent-ils ? Pendant le stationnement, bien sûr ! Étant donné que la voiture de tourisme type est garée environ 95 % du temps (généralement à la maison ou au travail), il serait incroyablement inefficace de prendre le volant pour chercher un point de recharge rapide – une opération qui reste plus longue qu’un ravitaillement en essence. En raison de l’augmentation des coûts d’infrastructure et d’électricité associés, la recharge rapide en courant continu n’est pas non plus très économique pour le conducteur moyen. Aujourd’hui, les conducteurs de véhicules électriques utilisant principalement des chargeurs rapides en courant alternatif économisent 60 % de carburant par rapport à leurs homologues conduisant des véhicules à moteur à combustion interne, un avantage qui serait drastiquement réduit s’ils s’appuyaient sur des chargeurs rapides publics pour une recharge de routine.

Recharge à domicile

Les véhicules électriques sont aussi éloignés des véhicules à moteur à combustion interne que les iPhones le sont d’une vieille ligne fixe. En fait, lorsqu’il s’agit de faire le plein, les véhicules électriques sont plus proches de l’appareil dans votre poche qu’ils ne le sont même du dernier modèle à essence. Grâce au chargeur rapide en courant alternatif intelligent et en réseau pour la maison ou le lieu de travail de ChargePoint, les conducteurs de véhicules électriques avisés peuvent profiter des tarifs d’électricité en heures creuses ou d’avantages généreux pour les employés, le tout via l’application ChargePoint très bien évaluée. L’application vous permet de programmer la recharge, de faire la queue au travail pendant que d’autres utilisateurs rechargent, ou encore de démarrer une session vocalement à l’aide d’Amazon Alexa. L’intégration mobile embarquée avec Apple CarPlay, Android Auto et les systèmes d’infodivertissement de certains véhicules place la recharge à portée de main, même lorsque vous n’êtes pas stationné.

L’interopérabilité de ChargePoint avec d’autres réseaux est comparable à l’itinérance sur votre téléphone : elle est pratique et fluide, et dans les rares cas où vous avez besoin d’un chargeur rapide, vous en trouverez probablement un près de vous. Cependant, la plupart du temps, vous pouvez vous détendre en sachant que votre véhicule électrique sera chargé et prêt à partir quand vous l’êtes.

Qu’allez-vous faire des 12 heures 30 que vous gagnerez chaque année en ne vous rendant PAS à la pompe ?

En savoir plus


Share This: